Mudéjar Tourists buses

Le « Mudéjar » est un style et une expression artistique qui s'est principalement développée en Espagne à partir de la fin du XIIe siècle jusqu'au XVIe siècle, malgré qu'il ait survécu pendant le XVIIe et XVIIIe siècle.
Il se caractérise par l'utilisation des formes et techniques Islamistes ancestrales dans les constructions Chrétiennes.
Etymologiquement, ce terme vient de l'Arabe «  MUDAYYAN  » qui signifie «  CELUI A QUI, IL EST PERMIS DE RESTER » nom, que reçu la population musulmane vivant sur les territoires qui passèrent sous le pouvoir Chrétien pendant la reconquête de la péninsule Ibérique par les Rois Catholiques.

Le besoin de maintenir une vie économique conjugué à la difficulté des Royaumes Chrétiens du nord de la péninsule pour repeupler les territoires conquis, ont conduit à une décision politique qui apportera ensuite un profond changement dans la culture médiévale Espagnole : Autoriser le peuple musulman vaincu à vivre sous la domination Chrétienne, tout en lui permettant de conserver sa religion Islamique, sa langue Arabe et sa propre organisation juridique. A partir de ce moment, naquirent les Mudéjares.
La fascination des Chrétiens pour les monuments Islamiques des villes reconquises et plus tard les travaux d'architecture et de décoration réalisés par les Mudéjares fût fondamentale, à une époque où l'on avait besoin de main d'œuvre qualifiée pour transformer les forteresses Musulmanes en Palais pour les Rois Chrétiens et les Mosquées en Cathédrale et en église ; il était important d'entretenir de bonnes relations avec les territoires AL-ANDALUS qui n'avaient pas été reconquis, en sachant que les Mudéjares étaient de grands maîtres dans l'utilisation du plâtre, de la mosaïque, de la brique, du marbre et du bois. Ceci explique, en partie, ce phénomène si singulier, que fût l'Art Mudéjar.
Si l'art est un document plastique irremplaçable pour la connaissance de notre passé, le Mudéjar représente la manifestation artistique la plus géniale de l'Espagne Chrétienne médiévale ; expression de la pensée plastique d'une société dans laquelle vivaient en parfaite harmonie Chrétiens, Arabes et Juifs.
Ces circonstances sociales rendirent possible la naissance de l'Art Mudéjar, témoin vivant de la tradition artistique islamiste de cette époque, donnant ainsi libre cours à un art ou expression artistique différent des éléments Islamistes et Chrétiens qui le compose, ainsi au sens stricte, l'Art Mudéjar n'appartient pas à l'art Musulman.
D'une façon plus catégorique, le phénomène Mudéjar eût en Espagne une imprégnation et une influence qui durera très longtemps après sa création par les premiers artisans, pour arriver avec force et bonheur jusqu'à nos jours, et représentés par de nombreux monuments qui sont encore conservés dans toute l'Espagne et plus particulièrement dans notre région, la Axarquia.
C'est là que fût crée la route Mudéjar « Ruta Mudejar », constituée par villages suivants : Arenas, Archez, Salares, Sedella et Canillas de Aceituno, auquels vient s'ajouter, Velez-Malaga, qui détient à lui seul le plus grand nombre de bâtiments Mudéjar de la région.

Ce modeste rapprochement historique du « Mudéjar » m'a servi à des fins personnelles et je m'excuse auprès des Maître d'œuvres de l'époque pour avoir osé construire des « Demeures touristiques » sans leurs conseils.
J'élève la voix pour leur demander pardon et je crie tout haut, ma profonde admiration à toutes les personnes qui rendirent possible cet Art, mais qui fût finalement par notre faute, définitivement délaissé,

Adriano Cabello Campos
Bellix Malaca Julio-2.002